Les Etats-Unis abattent de nombreux drones et missiles Houthis en mer Rouge

Sanaa, 26 déc 2023 (AFP) – L’armée américaine a annoncé mardi avoir intercepté dans le sud de la mer Rouge de nombreux drones et missiles tirés par les Houthis, un groupe rebelle yéménite soutenu par l’Iran qui dit avoir visé un bateau ainsi qu’Israël.

Les Etats-Unis patrouillent cette région stratégique du globe aux côtés d’une coalition internationale pour protéger le trafic maritime des attaques des Houthis, qui se disent solidaires du Hamas palestinien dans sa guerre contre Israël dans la bande de Gaza.

Mardi, les forces armées américaines déployées dans la région ont “abattu 12 drones d’attaque, 3 missiles balistiques anti-navires et 2 missiles de croisière dans le sud de la mer Rouge, tirés par les Houthis” dans une période “d’environ 10 heures”, a déclaré le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

Certaines interceptions ont été réalisées par des avions de combat opérant depuis le porte-avions USS Eisenhower présent sur place, a précisé le Centcom.

“Il n’y a eu aucun dégât sur les bateaux présents dans la zone et aucun blessé n’a été rapporté”, précise le Centcom dans un communiqué publié sur X (anciennement Twitter).

– Israël ciblé –

Plus tôt dans la journée, les rebelles Houthis ont assuré dans un communiqué avoir “mené une opération ciblée contre un navire commercial” identifié comme étant le MSC UNITED, et avoir lancé des “drones contre des cibles militaires” dans le sud d’Israël.

L’armée israélienne a indiqué qu’elle avait intercepté “une cible aérienne hostile” qui se dirigeait vers son territoire.

Depuis le début de la guerre le 7 octobre entre le Hamas et Israël à Gaza, les Houthis ont multiplié les attaques en mer Rouge contre des navires au large des côtes du Yémen ayant des liens présumés avec Israël, en solidarité avec Gaza.

Ces dernières semaines, plusieurs missiles et drones ont été abattus par des navires de guerre américains, français et britanniques qui patrouillent dans la zone.

Selon le Pentagone, les Houthis, qui contrôlent des pans entiers du territoire yéménite, dont la capitale Sanaa, ont déjà lancé une centaine d’attaques de drones et de missiles, ciblant en tout 10 navires marchands impliquant plus de 35 pays.

L’Iran est “très impliqué dans la planification” des attaques menées par les Houthis en mer Rouge, a affirmé vendredi la Maison Blanche.

Ces attaques, qui menacent de perturber les flux du commerce maritime mondial sur une voie stratégique, ont poussé les Etats-Unis à mettre en place une force multinationale de protection maritime en mer Rouge.

Plus tôt dans la journée de mardi, des explosions ont été entendues et des missiles aperçus à proximité d’un navire en mer Rouge, non loin de Hodeida, un port de l’ouest du Yémen sous contrôle des rebelles, a indiqué l’agence de sécurité maritime britannique UKMTO, sans faire état de victimes ou de dégâts.

Deux autres explosions ont peu avant retenti à proximité d’un autre navire, là encore au large de Hodeida, sans faire état de dégâts ou de victimes, d’après l’agence maritime britannique. Le bateau a continué son trajet.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE