Les présidents israélien et allemand inquiets de la hausse de l’antisémitisme

“Il y a dans le monde entier une hausse des propos antiisraéliens et antijuifs”, a déclaré aux quotidiens allemand Bild et à l’israélien Yedioth Ahronoth Reuven Rivlin, chef de l’Etat hébreu.

Le président israélien est en visite depuis dimanche en Allemagne pour commémorer l’établissement de relations diplomatiques entre Berlin et Tel Aviv il y a 50 ans. Après s’être entretenu lundi avec son homologue allemand Joachim Gauck, il devait être reçu mardi par la chancelière Angela Merkel et le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

“Les ressentiments antisémites et les agressions antijuives dans certaines parties de l’Europe”, y compris en Allemagne, “m’inquiètent beaucoup”, a confirmé M. Gauck aux deux quotidiens à gros tirages.

“Chacun de nous, à chaque moment, doit dire clairement : nous ne voulons pas d’antisémitisme et nous ne le tolérerons pas en Allemagne”, a-t-il insisté.

“Il faut tirer la sonnette d’alarme dans l’ensemble du monde libre, et surtout en Europe, en raison de son passé qui est encore proche”, a estimé M. Rivlin.

M. Gauck a aussi dit son espoir qu’Israël puisse “vivre prochainement en paix et en sécurité avec ses voisins”, évoquant notamment la création d’un Etat palestinien, solution rejetée par M. Rivlin, considéré comme un faucon en Israël.

Les deux chefs d’Etat se sont félicités des relations diplomatiques que leurs pays entretiennent depuis 1965, vingt ans après la fin de la Deuxième guerre mondiale et la libération des camps de la mort nazis où six millions de Juifs européens ont trouvé la mort.

“L’Allemagne est aujourd’hui un phare de la démocratie dans le monde”, a déclaré M. Rivlin, alors que M. Gauck a salué des relations “plus étroites que jamais”.

Berlin est le principal partenaire économique d’Israël en Europe. Lundi, alors que la ministre de la Défense Ursula von der Leyen était en voyage en Israël, Tel Aviv a ainsi annoncé l’achat de quatre navires de guerre allemands, en partie payés par Berlin, afin de mieux protéger ses installations gazières.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE