L’opposant russe emprisonné Navalny dit aller “bien” après son transfert en Arctique

Moscou, 26 déc 2023 (AFP) – L’opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, dont les proches sont restés sans nouvelles pendant plusieurs semaines, a assuré mardi sur les réseaux sociaux qu’il allait “bien”, après son transfert dans une colonie pénitentiaire de l’Arctique russe.

Le voyage vers son nouveau lieu de détention, qui a duré 20 jours, était “assez fatigant”, a-t-il déclaré sur X (ex-Twitter).

“Mais je suis dans un bon état d’esprit, tel un Père Noël”, a ajouté Alexeï Navalny, faisant référence à sa “barbe” qui a poussé pendant ce long trajet ainsi qu’à ses nouveaux habits d’hiver adaptés aux températures polaires.

“Quoi qu’il en soit, ne vous inquiétez pas pour moi. Je vais bien. Je suis soulagé d’être enfin arrivé”, a-t-il dit.

Ses proches ont annoncé lundi avoir retrouvé sa trace dans une colonie pénitentiaire de Kharp, en Iamalo-Nénétsie, une région reculée du Nord de la Russie. Elle se trouve au-delà du cercle polaire arctique et plusieurs colonies pénitentiaires y sont situées.

Charismatique militant anticorruption et ennemi numéro un de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, 47 ans, purge une peine de 19 ans de prison pour “extrémisme”. Il avait été arrêté en janvier 2021 à son retour de Russie d’une convalescence en Allemagne pour un empoisonnement qu’il impute au Kremlin.

Il avait disparu début décembre de la colonie pénitentiaire de la région de Vladimir, à 250 kilomètres à l’est de Moscou, où il était jusque-là détenu, ce qui signifiait son probable transfert vers un autre établissement.

Alexeï Navalny a indiqué être arrivé dans sa nouvelle colonie pénitentiaire samedi soir, au terme d’un voyage discret et “à l’itinéraire si étrange” qu’il ne pensait pas être retrouvé par ses proches avant la mi-janvier.

“C’est pour cela que j’ai été surpris quand la porte de la cellule s’est ouverte hier et qu’on m’a dit: +un avocat est là pour toi+”, a-t-il raconté, se disant reconnaissant du “soutien” exprimé.

En Occident, sa disparition a provoqué une inquiétude pas tout à fait apaisée par sa réapparition dans une région très reculée.

Les Etats-Unis se sont dits lundi “profondément inquiets” des “conditions de détention” d’Alexeï Navalny, exigeant sa libération.

Selon l’un des proches collaborateurs de l’opposant, Ivan Jdanov, il est détenu dans “l’une des colonies les plus septentrionales et les plus éloignées” de Russie, où les conditions sont “difficiles”.

bur/blb

X

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE