Lorient: des pêcheurs manifestent et saccagent un organisme professionnel

Lorient, 24 mars 2023 (AFP) – Des pêcheurs en colère ont manifesté vendredi sur le port de Lorient, bloquant le port de plaisance puis investissant les locaux de l’organisme chargé de répartir les quotas de pêche, qu’ils ont saccagés.

Dès 06H00, une dizaine de fileyeurs et chalutiers lorientais s’étaient amarrés dans le port de plaisance afin de bloquer les bateaux-bus qui effectuent la rotation maritime entre Lorient et les communes situées de l’autre côté de la rade.

Deux heures plus tard, après avoir obtenu la fermeture du comité départemental des pêches, une soixantaine de pêcheurs a allumé un brasier devant l’embarcadère et lancé des fumigènes en direction de la gendarmerie maritime voisine, selon un correspondant de l’AFP.

David Le Quintrec, l’un des leaders du mouvement des pêcheurs lorientais, qui avaient également manifesté à Rennes mercredi, a de nouveau exigé de rencontrer le secrétaire d’Etat chargé de la Mer, Hervé Berville, pour porter leurs revendications: le prix du gasoil trop élevé, les réglementations européennes et plus globalement la pression administrative dont les pêcheurs s’estiment victimes.

Les manifestants ont ensuite pénétré dans les locaux de l’organisation professionnelle Pêcheurs de Bretagne, chargée de répartir les quotas de pêche. Ils ont saccagé les bureaux, jetant des fumigènes dans les locaux et taguant les murs, ont rapporté des médias locaux.

Plusieurs centaines de pêcheurs avaient manifesté le 22 mars dans le centre de Rennes dans une ambiance tendue. La mobilisation, à laquelle s’étaient greffés de jeunes militants radicalisés, avait dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre.

Neuf personnes avaient été interpellées pour dégradations et usage de fumigène sur les forces de l’ordre tandis que trois personnes ont été blessées, selon la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

Par ailleurs, des opposants à la réforme des retraites, dont des militants de la CGT des ports et docks, ont empêché vendredi matin l’accostage au port de commerce de Lorient d’un pétrolier qui devait livrer 30.000 tonnes de carburant, selon un communiqué du syndicat.

En début de soirée, des forces de l’ordre avaient été déployées sur le port de commerce afin de sécuriser l’accostage du pétrolier.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.