Manifestation devant l’ambassade de Russie à Beyrouth

“Arrêtez d’armer le régime syrien”, “Arrêtez les tueries en Syrie”, proclamaient les banderoles brandies par les jeunes manifestants.

“L’hiver russe ne pourra pas arrêter le printemps syrien”, affirmait une autre banderole.

Les jeunes, qui se sont rassemblés à la suite d’un appel sur Facebook, ont jeté en direction de l’ambassade des avions de papier sur lesquels ils avaient inscrit les noms de victimes du soulèvement contre le régime syrien.

“Nous appelons le gouvernement russe à arrêter toute aide politique, diplomatique et militaire au régime syrien”, a affirmé un communiqué distribué par les manifestants, qui a également condamné l’appui de la Chine au régime de Damas.

“Je crois que de plus en plus de gens appuient les demandes du peuple syrien”, a affirmé une manifestante libanaise de 30 ans qui a requis l’anonymat.

La Russie, partenaire de longue date du régime syrien auquel il livre des armes, a bloqué la semaine dernière avec la Chine, pour une troisième fois, une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU qui menaçait Damas de sanctions.

Un groupe de navires de guerre russes — présumés être en route vers le port syrien de Tartous — est entré mardi dans la mer Méditerranée après avoir passé le détroit de Gibraltar, selon le ministère russe de la Défense.