Mer Rouge: le chef du Pentagone appelle l’Iran à cesser de “soutenir” les attaques des Houthis

Tel-Aviv, 18 déc 2023 (AFP) – Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a appelé lundi à la fin du “soutien” iranien aux attaques des rebelles Houthis du Yémen contre le navires en mer Rouge, et annoncé la tenue mardi d’une réunion ministérielle virtuelle sur cette question.

“Le soutien de l’Iran aux attaques des Houthis contre les navires commerciaux doit cesser”, a déclaré M. Austin dans un communiqué conjoint publié à l’issue d’entretiens avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Tel-Aviv.

Parlant un peu plus tard lors d’une conférence de presse avec son homologue israélien Yoav Gallant, il a annoncé qu’il organiserait mardi une réunion par visio-conférence avec des ministres de la région au sujet des attaques houthies.

“En ce qui concerne les Houthis, ces attaques sont irresponsables, dangereuses et violent le droit international. C’est pourquoi nous prenons des mesures pour constituer une coalition internationale afin de faire face à cette menace”, a-t-il déclaré.

“Et je tiens à rappeler que ce n’est pas seulement un problème américain. Il s’agit d’un problème international et il mérite une réponse internationale. C’est pourquoi je convoque une réunion demain, une réunion ministérielle avec des collègues ministres de la région et d’ailleurs pour traiter de cette menace. Ce sera une réunion virtuelle, et j’attends avec impatience cette discussion”, a-t-il ajouté.

Ces dernières semaines, les rebelles yéménites, proches de l’Iran, ont multiplié les attaques près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l’Afrique, et par lequel transite 40% du commerce mondial.

Les Houthis ont prévenu qu’ils viseraient des navires au large des côtes du Yémen ayant des liens avec Israël, en riposte à la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza.

Plusieurs missiles et drones ont été abattus par des navires de guerre qui patrouillent dans la zone.

La cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna en visite en Israël a déclaré dimanche que ces attaques “ne peuvent rester sans réponse”.

La mer Rouge est une “autoroute de la mer” reliant la Méditerranée à l’océan Indien, et donc l’Europe à l’Asie. Environ 20.000 navires transitent chaque année par le canal de Suez, porte d’entrée et de sortie des navires passant par la mer Rouge.

Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi la suspension de tout transit en mer Rouge à cause des attaques à répétition.

En fin de semaine dernière, le danois Maersk, l’allemand Hapag-Lloyd, le français CMA CGM et l’italo-suisse MSC avaient fait savoir que leurs navires n’emprunteraient plus cette mer “jusqu’à nouvel ordre”, au moins jusqu’à lundi ou jusqu’à ce que le passage “soit sûr”.

ezz/cgo/hme

BP

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE