Mistral: deuxième sortie en mer du « Sébastopol » à Saint-Nazaire

Le bâtiment militaire a quitté mardi le bassin de Penhoët où il était amarré pour rejoindre la forme-écluse Joubert d’où il est parti vers 13 heures. Le navire, qui avait effectué une première sortie en mer à la mi-mars, devrait regagner le port de Saint-Nazaire vendredi en milieu d’après-midi, selon une source proche du dossier.

Le « Sébastopol », dont la construction est quasiment achevée aux chantiers STX de Saint-Nazaire, doit théoriquement être livré à la Russie à l’automne 2015, alors que le premier des deux navires de guerre, le « Vladivostok », toujours stationné à Saint-Nazaire, devait être initialement remis à Moscou à la mi-novembre 2014.

Paris avait annoncé fin novembre le report « jusqu’à nouvel ordre » de la livraison du « Vladivostok », compte tenu du rôle de la Russie dans le conflit en Ukraine. La France a depuis dit à plusieurs reprises que les conditions de la livraison n’étaient « toujours pas réunies ».

La vente à la Russie de deux Mistral, conclue en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, avait été évaluée à environ 1,2 milliard d’euros. Ces BPC sont des navires de guerre polyvalents pouvant transporter des hélicoptères, des chars ou accueillir un état-major embarqué.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.