Nouvelle-Calédonie: fortes tensions dans la nuit avec incendies et affrontements

Nouméa, 23 juin 2024 (AFP) – Plusieurs bâtiments, dont un commissariat municipal et une mairie, ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi, marquée par de nombreux affrontements entre indépendantistes et forces de l’ordre dans le Grand Nouméa, faisant un blessé, dans un regain de violences après six semaines de tensions.

« La nuit a été agitée et marquée par des troubles sur l’ensemble de la grande terre, sur l’île des Pins et Maré, nécessitant l’intervention de nombreux renforts: prises à partie des forces de l’ordre, incendies volontaires et barrages », a indiqué lundi dans un communiqué le Haut-commissariat, représentant de l’Etat français en Nouvelle-Calédonie.

A Dumbéa, au nord de Nouméa, les locaux de la police municipale ont brûlé ainsi qu’un garage. Quatre véhicules blindés dont un de dernière génération – un Centaure – sont intervenus, a constaté un journaliste de l’AFP.

Plusieurs incendies se sont déclarés, en particulier à Ducos et dans le quartier de Magenta.

Des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à des indépendantistes à Bourail, qui se sont soldés par un blessé, a appris l’AFP.

Le Haut-commissariat a fait état « de plusieurs incendies maitrisés », en particulier à Ducos et dans le quartier de Magenta, ajoutant que « les locaux et des véhicules de la police municipale et de véhicules de particuliers » ont été incendiés.

« Des exactions, destructions et tentatives d’incendies ont également été commises à plusieurs endroits sur Paita », a ajouté le Haut-commissariat, soulignant que « la brigade territoriale de Maré a également été prise à partie ».

Lundi matin, de nombreuses écoles sont fermées en raison du regain de violences et la voie express menant à l’hôpital est bloquée des deux côtés, au niveau du pont des érudits Apogoti.

L’archipel du Pacifique sud est en proie à de violents troubles depuis le 13 mai, nées de la contestation d’un projet de loi de dégel électoral. Les événements ont fait neuf morts, dont deux gendarmes, et d’immenses dégâts, chiffrés à plus d’un milliard d’euros.

Samedi, sept militants liés au mouvement indépendantiste de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), commanditaires présumés de la révolte, ont été mis en examen et envoyés en métropole en détention provisoire.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.