Obama met la Chine en garde contre “l’intimidation” dans les conflits maritimes

Lors d’une rencontre avec des responsables chinois à Washington, M. Obama “a pressé la Chine de gérer pacifiquement ses conflits maritimes avec ses voisins, sans utiliser l’intimidation ou la coercition”, indique un communiqué de la Maison Blanche.

Les tensions sont particulièrement vives entre la Chine et le Japon qui accuse son voisin d’envoyer de plus en plus de navires pour affirmer ses revendications sur les îles désertes également revendiquées par en mer de Chine orientale.

Les Philippines et le Vietnam accusent aussi la Chine d’utiliser des moyens dissuasifs pour soutenir ses revendications territoriales dans le sud de la mer de Chine.

Le conseiller d’Etat Yang Jiechi a déclaré lors d’une conférence de presse, à la fin des deux journées d’entretiens sino-américains, que la Chine était en faveur de “la liberté de navigation dans tous les océans” et qu’elle “continuerait à mettre en oeuvre fermement sa politique”.

Depuis 2010, les Etats-Unis répètent qu’ils sont aussi partisans de la liberté de navigation en mer de Chine du sud, mais qu’ils ne prendront pas parti sur les revendications de chacun dans la région.