Ouverture au public des grands voiliers de l’Armada de Rouen

Douze des 31 grands voiliers et un des sept bateaux militaires attendus ont accosté mercredi soir ou dans la nuit à Rouen, ont indiqué les organisateurs. Les autres sont annoncés dans la soirée. L’arrivée de ces prestigieux géants nécessite la levée d’un pont, dépendante des marées.

Peu après midi, plusieurs dizaines de visiteurs se trouvaient déjà au soleil sur le Kruzenshtern, navire école russe de 115 mètres de long, dont les mâts culminent à 51 mètres, et dont la venue à Rouen est une première. Il a fallu draguer la Seine et retendre des fils à haute tension pour que ce quatre mâts, venu à Brest en 2012, puisse accoster à Rouen, a expliqué à l’AFP Patrick Herr, président de l’association organisatrice et fondateur de l’événement.

Une dizaine de nationalités sont représentées via les bateaux.

Entre 3.000 et 4.000 personnes ont accueilli mercredi soir sur les quais les premiers voiliers, selon les organisateurs.

Des centaines de milliers de visiteurs sont attendus pour cette manifestation gratuite qui se déroule tous les 5 ans et affiche un budget de 10 millions d’euros.

L’Armada s’achèvera le 16 juin avec la parade des voiliers tout au long des 120 km des méandres de la Seine jusqu’à la mer.

En 2008, l’Armada de Rouen avait affiché trois à quatre millions de visiteurs venus à la rencontre de 32 voiliers et 13 navires de guerre.

Le dernier rassemblement de grands voiliers en France a eu lieu à Brest en juillet 2012. Les organisateurs avaient recensé 740.000 visiteurs contre 650.000 en 2008 pour cette manifestation payante.