Panama: la présence d’armes cubaines dans le cargo est légale (Pyongyang)

“Cette cargaison ne contient rien d’autre que des armes obsolètes qui doivent être renvoyées à Cuba après qu’elles auront été modernisées (en Corée du Nord) conformément à un contrat légal”, a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l’agence de presse officielle KCNA.

“Les autorités panaméennes doivent laisser les marins qui ont été appréhendés et le navire partir sans délai”, a ajouté le ministère.

Les autorités panaméennes ont “attaqué précipitamment” le commandant du cargo, le Chong Chon Gang, après avoir exigé d’inspecter ses soutes pour déterminer s’il s’y trouvait de la drogue, a indiqué le ministère nord-coréen.

“A présent, elles justifient leur action violente en mettant en cause un autre type de cargaison se trouvant à bord du navire”, a déclaré le ministère nord-coréen.

La déclaration officielle de Pyongyang confirme celle du ministère cubain des Affaires étrangères, qui a déclaré mardi que les 240 tonnes d’armements trouvés à bord du cargo appartenaient à Cuba et devaient être modernisées en Corée du Nord avant de revenir à Cuba.

Les autorités du Panama ont demandé à des experts internationaux et à une mission technique du Conseil de sécurité des Nations unies de venir évaluer les armements, découverts à bord du cargo sous une cargaison de sucre, et dont la présence pourrait constituer une infraction aux sanctions imposées par l’ONU à Pyongyang en raison de son programme nucléaire.