Pêche illégale: un navire surinamais intercepté au large de la Guyane, son capitaine condamné

Paris, 27 mai 2024 (AFP) – Un navire surinamais, intercepté à la mi-mai au large de la Guyane en pleine action de pêche illégale, a été dérouté par la Marine française et détruit, et son capitaine a été condamné à six mois de prison avec sursis, a annoncé lundi le préfet de ce territoire français en Amérique du Sud.

Le navire de pêche, naviguant sans pavillon, a été intercepté par le patrouilleur des forces armées « La Confiance » au large de Sinnamary, au nord-ouest de Cayenne, le 15 mai.

« Compte tenu des infractions constatées, ce navire a été dérouté vers le port du Larivot sur ordre du directeur général des territoires et de la mer de Guyane », précise le préfet, selon qui il s’agit du « premier déroutement opéré dans l’Ouest guyanais depuis de nombreuses années ».

« Le navire a été détruit et le capitaine condamné à six mois de prison avec sursis », selon la même source.

Ce contrôle a permis la saisie de plus d’une tonne de poissons et d’un filet de 5 km.

La pêche illégale, à laquelle la Guyane est confrontée depuis plusieurs décennies, est l’un des défis cruciaux de ce département français d’outre-mer frontalier du Brésil, enclavé et confronté à une forte insécurité.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.