Pêcheur taïwanais tué par des garde-côtes philippins: Manille recommande des poursuites

“Ces huit garde-côtés philippins sont ceux qui ont reconnu avoir tiré avec leurs armes”, a déclaré Nonnatus Rojas, chef du Bureau national des enquêtes.

Un pêcheur taïwanais de 65 ans était mort le 9 mai sous les balles d’un garde-côte philippin au nord de l’île de Luzon, en mer de Chine méridionale, provoquant un incident diplomatique entre les deux pays.

Les eaux où se sont produits l’incident sont revendiquées comme zone économique par Taipei et par Manille.

Les responsables des garde-côtes philippins ontaffirmé dans un premier temps que le bateau de pêcheurs avait harponné l’embarcation des garde-côtes.

Mais des images filmées par un des garde-côtes ne confirment pas l’agression du bateau de pêche taïwanais, a indiqué mercredi Nonnatus Rojas.

Selon la loi philippine, c’est à présent au procureur général de décider s’il y a suffisamment d’éléments pour la tenue d’un procès.