Philippines: attaque de rebelles musulmans contre Zamboanga, 20 otages civils

“Leur cible est la mairie. Ils veulent y hisser leur drapeau de l’indépendance”, a déclaré à la radio DZBB le maire de la ville, Isabelle Climaco-Salazar.

Une vingtaine de civils ont été pris en otages, a-t-elle précisé, ajoutant qu’un négociateur avait été envoyé sur place pour obtenir leur libération.

Au moins un soldat a été tué lors des combats entre rebelles et militaires, a de son côté indiqué un porte-parole de l’armée, le colonel Ramon Zagala.

“Environ 100 rebelles ont été interceptés par l’armée sur la côte de Zamboanga avant l’aube”, engageant le combat, a-t-il expliqué.

Les habitants de la ville se sont enfermés chez eux, alors que des tirs étaient entendus dans différents quartiers.

Le Milf, un mouvement fort de quelque 12.000 membres, mène une guérilla meurtrière depuis les années 1970 afin d’obtenir l’autonomie de l’île de Mindanao, majoritairement musulmane, alors que les Philippines sont très largement catholiques. Le conflit a fait 150.000 morts et déplacé des centaines de milliers de personnes.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE