Renforcement de l’armée allemande: « on sait comment ça peut se finir », tacle Moscou

Moscou, 3 juin 2022 (AFP) – Le ministère russe des Affaires étrangères a critiqué vendredi un projet de l’Allemagne de renforcer son armée, estimant que cela relevait d’une « remilitarisation », référence à la période nazie (1933-1945).

Le gouvernement et l’opposition conservatrice en Allemagne ont trouvé fin mai un accord pour faire une entorse aux règles budgétaires de la constitution nationale, afin de débloquer 100 milliards d’euros pour moderniser les forces allemandes face à la menace russe.

« Nous prenons cela comme une confirmation supplémentaire que Berlin a pris la voie d’une nouvelle remilitarisation. On sait bien comment ça peut se finir », a lâché la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

Celle-ci semble faire référence au réarmement de l’Allemagne par les nazis dans les années 1930, qui a été suivi par le déclenchement par le dictateur Adolf Hitler de la Seconde guerre mondiale (1939-1945).

Le déblocage de 100 milliards d’euros pour l’armée nationale constitue un revirement de taille pour l’Allemagne qui, ces dernières années, traînait des pieds pour se conformer aux engagements de l’Otan dans ce domaine, s’attirant régulièrement les foudres des Etats-Unis.

L’Allemagne, depuis la fin de la Guerre froide, a nettement réduit les effectifs de son armée, passés de 500.000 personnes environ lors de la réunification du pays en 1990 à tout juste 200.000 aujourd’hui.

Par ailleurs, les responsables militaires se plaignent régulièrement de pannes sur leurs avions de chasse, navires de guerre ou chars.

L’offensive russe en Ukraine a agi comme un électrochoc dans un pays pétri de pacifisme depuis les horreurs nazies.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.