Royaume-Uni et Norvège s’associent pour protéger les infrastructures sous-marines

Londres, 18 mai 2023 (AFP) – Les ministres de la Défense britannique et norvégien ont signé jeudi un partenariat stratégique pour protéger les infrastructures sous-marines face à la menace russe.

« L’utilisation croissante des fonds marins dans l’énergie et la communication crée davantage d’opportunités pour des adversaires de menacer les infrastructures sous-marines nationales critiques, comme on l’a vu avec les dégâts sur le gazoduc Nord Stream », souligne un communiqué de la Défense britannique, indiquant que Londres et Oslo ont « conjointement accru les patrouilles de sécurité dans la région ».

Les Russes ont selon le ministre britannique de la Défense Ben Wallace « un programme naval spécifique conçu à la fois pour examiner et potentiellement saboter ou attaquer des infrastructures nationales critiques appartenant à ses adversaires ».

Moscou dispose d’un « certain nombre de sous-marins et autres équipements », des « bateaux espions » dédiés, a-t-il poursuivi lors d’une conférence de presse à Londres avec son homologue norvégien Bjørn Arild Gram

« Que l’on parle de Nord Stream », visé fin septembre par de spectaculaires sabotages dont les auteurs n’ont pas été identifiés, « que l’on parle de nos propres infrastructures, il s’agit d’un domaine qui est vulnérable et qui a besoin d’être protégé », a déclaré Ben Wallace.

« Nous devons être vigilants quant à nos vulnérabilités » et face « au programme délibéré dans lequel les Russes ont investi », a-t-il prévenu, « nous devons faire de même ».

Soulignant la nécessité d’une proche coopération militaire accrue entre alliés, le ministre norvégien de la Défense Bjørn Arild Gram a quant à lui souligné qu’il était possible de d' »améliorer notre capacité à détecter les sous-marins » et à « protéger nos infrastructures sous-marines ».

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.