Tir de missile sous-marin par Pyongyang: sa portée est exagérée, disent des experts

Ces experts ont confirmé les premiers soupçons des analystes: ils ont estimé qu’il s’agissait d’un test de la séquence d’éjection du missile plutôt que d’un lancement proprement dit.

Le programme nord-coréen de missiles mer-sol balistique stratégique (MSBS), c’est-à-dire de missiles tirés depuis un sous-marin, en est probablement à ses débuts, ont-ils jugé.

“Les premières évaluations (….) restent valables”, a dit Joseph Bermudez, spécialiste au cabinet AllSource Analysis basé aux Etats-Unis. “La Corée du Nord représenterait une menace régionale émergente en ce qui concerne les missiles balistiques lancés depuis la mer plutôt qu’une menace imminente, et elle ne représenterait pas une menace émergente intercontinentale”, a-t-il expliqué.

Joseph Bermudez estime que le missile tiré la semaine dernière n’a “probablement pas été lancé par un sous-marin” en dépit de ce que prétend Pyongyang.

L’analyste, qui écrit pour le site spécialisé sur la Corée du Nord 38North, estime plutôt que l’engin a été tiré à partir d’une barge submergée repérée en octobre sur des images satellites des chantiers navals nord-coréens de Sinpo Sud.

Le lancement de la semaine dernière semble en outre s’apparenter à un “test d’éjection” lors duquel un missile est lancé sous l’eau avant de faire surface et de retomber au bout de quelques secondes.

“Une évaluation raisonnable”, estime Joseph Bermudez.

Partageant cet avis, Jeffrey Lewis, spécialiste en armement à l’Institut Monterey, a également souligné qu’il ne s’agissait pas d’un faux test.

“C’est un test qui est normalement mené dans les premières étapes d’un programme MSBS”, a-t-il dit, parlant “d’étape importante” même si le Nord a exagéré sa portée. “La Corée du Nord développe cette capacité depuis un certain temps et ce test est une nouvelle étape”, a-t-il dit.

Dans la mesure où le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un surveille étroitement ce programme, le Nord pourrait y mettre un coup d’accélérateur, a ajouté Jeffrey Lewis. Un véritable essai de lancement pourrait être mené avant la fin de l’année.

Reste néanmoins le problème de la capacité de tirs depuis un sous-marin, et la mise en oeuvre d’un programme MSBS crédible ne devrait pas intervenir avant des années, ajoutent les experts.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE