Transport maritime: Maersk et Hapag-Lloyd s’allient

Copenhague, 17 jan 2024 (AFP) – L’armateur danois Maersk, numéro deux mondial du transport maritime mondial, a annoncé mercredi une “coopération opérationnelle” avec son concurrent allemand Hapag-Lloyd, rassemblant près de 300 bateaux.

Cette collaboration, effective en février 2025, “comprendra une flotte d’environ 290 navires avec une capacité combinée de 3,4 millions de containers (TEU)”, a indiqué dans un communiqué Maersk, qui déploiera 60% de cette flotte et Hapag-Lloyd 40%.

Elle portera le nom de “Gemini Cooperation”.

“Nous offrirons à nos clients un réseau maritime flexible qui va améliorer la fiabilité du secteur. Cela renforcera notre offre de logistique intégrée et répondra aux besoins de nos clients”, a affirmé le PDG de Maersk, Vincent Clerc, cité dans le communiqué.

Conséquence de ce nouvel accord, Hapag-Lloyd quittera en janvier 2025 l’alliance THE Alliance, qu’il avait formé en 2016 avec des armateurs asiatiques. Maersk et le numéro 1 des transporteurs maritimes MSC avaient annoncé il y a un an que leur partenariat, l’alliance 2M, cesserait en janvier 2025 également.

Avec les tensions en mer Rouge, où transite 12% du trafic maritime mondial, le commerce maritime international est à la peine en ce début d’année 2024.

Eviter la région et détourner le transit par le cap de Bonne-Espérance, à la pointe sud de l’Afrique, pour relier l’Europe à l’Asie, allonge considérablement les trajets et partant les délais d’acheminement et les tarifs du fret maritime.

Ces hausses ne sont pas sans rappeler les années Covid, au cours desquelles les taux de fret avaient atteint des niveaux inédits en raison de la désorganisation des chaînes logistiques, qui menace à nouveau.

cbw/ef/abx

A.P. MOELLER-MAERSK

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE