Un consortium comprenant Technip décroche un contrat de 200 M EUR en Chine

La part de Technip dans ce projet gazier en eaux profondes du champ de Panyu, à 150 kilomètres au sud de Hong Kong, s’élève à 110 millions d’euros, a fait savoir le groupe français d’ingénierie pétrolière dans un communiqué.

« Ce contrat représente une avancée majeure permettant de renforcer la forte présence de Technip sur le marché +subsea+ (sous-marin) chinois émergent », s’est félicité le directeur général de Technip en Asie-Pacifique Hallvard Hassselknippe, cité dans le texte.

Le contrat comprend notamment la fourniture et l’installation d’une conduite de 10 pouces et d’une autre de 6 pouces avec revêtement inoxydable, ainsi que d’ombilicaux (assemblage de tubes d’acier, de canalisations hydrauliques, de câbles électriques et de fibres optiques, NDLR) entre les puits et la nouvelle plate-forme centrale de traitement de ce champ gazier.

En tant que leader du consortium, Technip fera appel à son usine d’ombilicaux située à Houston au Texas et à sa filiale de Kuala Lumpur baptisée Genesis, pour l’assistance à l’ingénierie, a fait savoir le groupe.

L’installation en mer est prévue en deux phases à partir du « troisième trimestre 2013 », précise le communiqué.

TECHNIP

CNOOC

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.