Un drone américain abattu au large du Yémen, selon le Pentagone

Washington, 20 fév 2024 (AFP) – Un drone américain s’est écrasé lundi au large du Yémen après avoir été apparemment touché par un missile tiré par les rebelles Houthis, a affirmé mardi le ministère américain de la Défense.

Il s’agit du deuxième cas connu d’un drone américain MQ-9 Reaper, pouvant être utilisé pour la surveillance comme pour l’attaque, perdu au large du Yémen depuis novembre.

Lundi, « un MQ-9 américain a été abattu ou s’est écrasé au large d’une partie du Yémen contrôlée par les Houthis, en mer Rouge », a expliqué la porte-parole adjointe du Pentagone Sabrina Singh. « Selon les premières indications, il a été abattu par un missile sol-air des Houthis », a-t-elle ajouté.

L’armée américaine a par ailleurs annoncé mardi que ses forces et leurs alliés avaient abattu en moins de cinq heures dix drones tirés par les Houthis au large du Yémen.

Ces derniers disent viser le trafic maritime international en solidarité avec les Palestiniens de Gaza.

Ces attaques de drone ont été déjouées par « des bâtiments et des appareils américains et de la coalition » dans le Golfe d’Aden et en mer Rouge entre lundi 20h00 et mardi 00h30, a indiqué le commandement américain au Moyen-Orient (Centcom) dans un communiqué, sans préciser s’il s’agit d’heure locale.

Le communiqué ne précise pas non plus si ce chiffre inclus les deux drones houthis que la Marine française a annoncé avoir détruit en mer Rouge dans la nuit de lundi à mardi.

– « Prosperity Guardian » –

Selon le Centcom, deux navires détenus par des intérêts américains ont par ailleurs subi des « dégâts légers », l’un visé par deux missiles balistiques lancés par les Houthis et l’autre touché par un drone de ces mêmes rebelles yéménites soutenus par l’Iran.

Il s’agit des deux navires, le « Sea Champion » et le « Navis Fortuna », que les Houthis avaient affirmé la veille avoir visés dans le golfe d’Aden.

Le Centcom a aussi affirmé avoir détruit lundi, dans les territoires contrôlés par les Houthis au Yémen, un lanceur de missiles sol-air et un drone prêt à être tiré.

Dans les premières heures de mardi, un bâtiment américain a également abattu un missile de croisière antinavire (ASCM) qui était lancé « dans sa direction », d’après le Centcom.

Les Houthis mènent depuis novembre au large du Yémen des attaques de navires qu’ils estiment liés à Israël. Ils affirment agir en solidarité avec les Palestiniens dans la bande de Gaza, où Israël mène une guerre sanglante contre le Hamas en représailles à l’attaque sans précédent de ce mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien le 7 octobre.

Face aux attaques houthies, les Etats-Unis ont mis en place en décembre une force multinationale de protection maritime en mer Rouge, baptisée « Prosperity Guardian » et lancé, avec l’aide du Royaume-Uni, des frappes au Yémen contre les Houthis. Ces derniers ont depuis élargi leurs attaques à des navires liés aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni.

L’Union européenne a annoncé lundi le lancement de sa propre mission de protection maritime, prévue pour un an et éventuellement renouvelable.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE