Un navire britannique aurait été touché par un tir de roquettes en mer Rouge

Londres, 3 déc 2023 (AFP) – Un navire de marchandises britannique aurait été touché par un tir de roquette alors qu’il se trouvait dans la mer Rouge, a indiqué dimanche la société de sécurité maritime Ambrey.

“Un vraquier britannique battant pavillon des Bahamas aurait été attaqué par un tir de roquettes alors qu’il traversait la mer Rouge, à environ 34,5 km à l’ouest-nord-ouest de Mocha, au Yémen”, a indiqué Ambrey.

“Le vraquier aurait été touché par une roquette et l’équipage se serait replié dans la citadelle”, a ajouté la société de sécurité maritime.

L’agence de sécurité maritime britannique UKMTO a, elle, indiqué avoir reçu un rapport concernant l’activité d’un drone, “y compris une potentielle explosion”, “à proximité de Bab el Mandeb en provenance de la direction du Yémen”.

Les rebelles Houthis au Yémen ont menacé de s’en prendre à des navires israéliens et appartenant à des alliés d’Israël naviguant en mer Rouge, en représailles à la guerre menée par l’armée israélienne contre le Hamas palestinien à Gaza.

Les rebelles font partie de ce qu’ils qualifient d'”axe de la résistance” contre Israël, avec des groupes soutenus par l’Iran, comme le Hamas palestinien ou le Hezbollah libanais.

Ils ont lancé une série de drones et de missiles en direction d’Israël et de nombreux engins ont été interceptés par les défenses israéliennes ou des bateaux de guerre américains.

Les Houthis ont capturé le 19 novembre le navire marchand Galaxy Leader avec ses 25 membres d’équipage. Le Galaxy Leader était opéré par une compagnie maritime japonaise mais appartient à une société britannique elle-même propriété d’un homme d’affaires israélien.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE