Un porte-avions chinois a traversé le détroit de Taïwan, selon Taipei

Taipei, 21 juin 2023 (AFP) – Le porte-avions Shandong et d’autres navires de guerre chinois ont traversé mercredi le détroit de Taïwan, a déclaré le ministre taïwanais de la Défense.

Le porte-avions chinois Shandong est « passé par la partie ouest du détroit de Taïwan en direction du Sud », a expliqué le ministère jeudi dans un communiqué.

Depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949, la Chine considère Taïwan comme une province qu’elle n’a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire.

Les relations entre Pékin et Taipei, au plus bas depuis l’arrivée au pouvoir du président chinois Xi Jinping il y a plus de 10 ans, se sont encore dégradées ces dernières années et la Chine a multiplié les incursions militaires autour de l’île.

Si la présence de navires de guerre chinois dans le détroit de Taïwan est constamment surveillée et fait l’objet d’annonces presque quotidiennes par Taipei, celle du Shandong est inhabituelle.

La dernière fois que les autorités taïwanaises avaient signalé la présence du porte-avions chinois dans le détroit de Taïwan remonte au mois de mai. Il y avait également été déployé en avril, lors des dernières grandes manoeuvres militaires de Pékin autour de l’île.

Le Shandong avait également été aperçu dans le détroit un an plus tôt, en mars 2022, tout juste avant que Xi Jinping ne s’entretienne par téléphone avec son homologue américain, Joe Biden.

Le Shandong est l’un des deux porte-avions de la Chine, le seul à avoir été entièrement construit dans le pays. Il a été mis en service en décembre 2019.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.