Un premier couloir de navigation prévu à travers les décombres du pont de Baltimore

Baltimore (États-Unis), 1 avr 2024 (AFP) – Les autorités du port de Baltimore ont annoncé lundi travailler à la création d’un couloir temporaire de navigation en dégageant une partie des décombres du pont qui s’est effondré après avoir été percuté par un porte-conteneurs, afin de laisser passer les navires considérés comme « essentiels ».

Dans un communiqué, les différentes autorités, nationales, de l’État du Maryland et de Baltimore ont précisé que ce premier couloir constituerait la première étape vers une reprise progressive du trafic maritime dans le port du nord-est des États-Unis, l’un des principaux du pays.

Ce couloir ne sera cependant, dans un premier temps, pas suffisamment large pour permettre le passage de gros navires et sera donc d’abord réservé aux bâtiments « impliqués dans les opérations » ainsi que de secours.

« Ce ne sera pas suffisamment large pour laisser passer des porte-conteneurs. Les travaux sont en cours afin d’ouvrir peu à peu le passage à plus de navires, mais nous ne disposons pas de calendrier en la matière », a précisé à l’AFP Carmen Caver, porte-parole des garde-côtes.

Il devrait être ouvert « aujourd’hui, sans précision de l’heure pour l’instant », a ajouté sa collègue, Kimberly Reaves.

Un second couloir de navigation est en cours d’ouverture, mais il était impossible lundi d’avoir des précisions quant à son ouverture à la navigation, a-t-elle ajouté.

L’annonce suit le lancement, dimanche, du déblaiement des éléments du ponts, opération complexe qui a demandé le découpage et le déplacement d’une première section, pesant « environ 200 tonnes ».

En début de semaine, un porte-conteneurs s’est encastré en pleine nuit dans le pont Francis Scott Key de Baltimore, sur la côte est américaine, provoquant son effondrement et faisant six victimes.

Le bateau est désormais coincé sur place, avec une partie du pont effondré sur lui. Il bloque ainsi le transport maritime dans l’un des ports les plus actifs du pays.

Six ouvriers qui travaillaient à réparer la chaussée sur le pont au moment de l’accident sont considérés comme morts. Les corps de deux d’entre eux ont été retrouvés.

Les opérations pour retrouver les autres dépouilles sont interrompues car les autorités jugent actuellement trop dangereux le travail des plongeurs sur les lieux, à cause de « la météo et de la quantité de débris présents dans l’eau », a répété dimanche le gouverneur Wes Moore.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE