Voilier Grain de Soleil disparu: fin des recherches de la Marine nationale

“Le bâtiment d’expérimentation Monge, en transit vers les Açores, vient de terminer une nouvelle phase de recherche du voilier Grain de soleil. Il n’a rien détecté sur sa zone”, explique la Marine nationale dans un communiqué à l’issue de deux nouvelles journées de recherches du navire.

Des survols ont aussi été engagés à nouveau mardi par un avion Atlantique 2.

“Malgré tous ces efforts, les recherches n’ont révélé la présence d’aucun élément du voilier Grain de Soleil ni de trace d’un canot de sauvetage ou de vie humaine. De ce fait, il a été décidé d’arrêter la participation des moyens de la Marine nationale sur zone à partir du 8 mai”, précise-t-on de même source.

Les proches des marins disparus, qui se sont mobilisés et ont lancé une souscription qui leur a permis de récolter plusieurs dizaines de milliers d’euros pour financer leurs propres recherches, expliquent dans un communiqué mercredi qu’après la fin des recherches de la Marine “c’est le moment pour nous de mettre en oeuvre tous les moyens de recherche privée possibles”.

Un bateau qu’ils ont affrété a appareillé des Açores et “arrivera sur zone jeudi” à 04H00. “Nous prévoyons maintenant l’envoi d’un second navire sur zone”, indiquent-ils dans ce communiqué.

Le Grain de Soleil, qui revenait des Antilles et naviguait vers Lorient, a déclenché sa balise de détresse le 24 avril à 1.000 km au sud-ouest des Açores.

Les recherches coordonnées par les Portugais ont pris fin le samedi 27 avril. De nouvelles recherches ont ensuite été menées à plusieurs reprises par avion et par navire dans la zone par la Marine nationale française, en vain.

Un message informe en permanence les navires qui croisent dans la zone du naufrage pour les appeler à la vigilance. Le PC installé par les proches près de Lorient est en relation avec la Marine nationale, qui coopère “en communiquant tous les renseignements à sa disposition, notamment sur les zones quadrillées”, selon le communiqué de la Marine.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE