Washington exhorte l’Iran à libérer “immédiatement” le navire pétrolier saisi

Washington, 11 jan 2024 (AFP) – La diplomatie américaine a exhorté jeudi l’Iran à libérer “immédiatement” le navire pétrolier que le pays a saisi plus tôt dans la journée dans le Golfe d’Oman.

“Le gouvernement iranien doit immédiatement libérer le bateau et son équipage”, a déclaré à la presse le porte-parole du département d’Etat, Vedant Patel.

“Cette saisie illégale d’un navire commercial est le dernier exemple en date du comportement de l’Iran, ou permis par l’Iran, visant à perturber le commerce international”, a-t-il ajouté.

L’Iran a saisi, plus tôt jeudi, ce pétrolier en représailles au “vol”, selon Téhéran, par les Etats-Unis d’une importante cargaison de pétrole iranien transportée par ce même navire l’année dernière, sur fond de tensions régionales exacerbées.

L’agence de sécurité maritime britannique (UKMTO) et la société privée Ambrey ont rapporté que des hommes armés “en tenue militaire” étaient montés à bord du St Nikolas, un pétrolier géré par une compagnie grecque et battant pavillon des Iles Marshall.

Les Etats-Unis avaient saisi l’an dernier une cargaison de 980.000 barils de pétrole brut à bord du Suez Rajan (ancien nom du St Nikolas) et engagé des poursuites contre ce navire pour avoir transporté du pétrole iranien sous sanction. Le propriétaire du pétrolier avait plaidé coupable et écopé d’une amende de 2,5 millions de dollars.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE