Washington “profondément inquiet” des “conditions de détention” de Navalny

Washington, 25 déc 2023 (AFP) – Les Etats-Unis ont affirmé lundi être “profondément inquiets” des “conditions de détention” de l’opposant russe Alexeï Navalny, réapparu dans une colonie pénitentiaire dans l’Arctique russe après avoir disparu durant près de trois semaines.

“Nous nous réjouissons des informations selon lesquelles M. Navalny a été localisé”, a déclaré un porte-parole du département d’Etat. “Cependant, nous restons profondément inquiets du sort de M. Navalny et de ses conditions de détention injustes”, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Charismatique militant anticorruption et ennemi numéro un de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny purge une peine de 19 ans de prison pour “extrémisme”.

Washington a une nouvelle fois exigé la “libération immédiate” du quadragénaire, exhortant Moscou à mettre fin à la “répression croissante des voix indépendantes en Russie” et au “ciblage pernicieux” de M. Navalny.

Le militant avait disparu début décembre de la colonie pénitentiaire de la région de Vladimir, à 250 kilomètres à l’est de Moscou, où il était jusque-là détenu, ce qui signifiait son probable transfert vers un autre établissement.

Sa porte-parole a affirmé lundi l'”avoir trouvé” dans la “colonie pénitentiaire numéro 3 de la localité de Kharp”.

Kharp, environ 5.000 habitants, est située en Iamalo-Nénétsie, région reculée du Nord de la Russie. Elle se trouve au-delà du cercle polaire arctique et plusieurs colonies pénitentiaires y sont situées.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE