Congo Terminal franchit un seuil historique avec 1 million de conteneurs traités en 2021

Congo Terminal, filiale de Bolloré Ports, a dépassé le seuil du million de conteneurs manutentionnés en 2021 avec 1 003 734 EVP traités au cours de l’année. Cette nouvelle performance traduit les efforts réalisés par Bolloré Ports pour accroître le trafic de 200 000 EVP à 1 000 000 EVP conformément aux engagements prévus dans le cadre du plan de modernisation du Port de Pointe-Noire.

Depuis 2009, Bolloré Ports a investi plus de 400 millions d’euros pour moderniser le terminal à conteneur tant au niveau des infrastructures que des équipements. Ces investissements ont permis de prolonger les quais d’accostage G et D à 1 500 mètres linéaires et d’augmenter leur profondeur pour passer à 15 mètres. Ils ont également servi à renforcer ses équipements avec l’acquisition de 6 portiques de quais et de 18 portiques de parcs.

Au cours de cette dernière décennie, l’opérateur a également procédé à des travaux d’aménagement en construisant des aires de stockage couvrant une surface de plus de 32 hectares exploitables et une zone logistique multimodale de 4,5 ha connectée au réseau ferroviaire CFCO en plus d’un atelier technique dédié aux opérations de maintenances. Il s’est également doté du système d’exploitation « NAVIS 4 » pour la gestion et l’automatisation des opérations au sein du terminal.

Employeur favorisant le recrutement local, Congo Terminal compte actuellement plus de 900 talents congolais parmi ses effectifs et fait appel à plus de 1 500 travailleurs occasionnels. L’entreprise participe également au développement des compétences de ses collaborateurs et s’engage également à promouvoir la parité au sein de son organisation en particulier dans les métiers techniques tels que conducteurs de portiques de quai.

« Ce résultat témoigne de la réussite du partenariat entre Congo Terminal et le Port autonome de Pointe-Noire, a déclaré Séraphin BHALAT, Directeur du Port Autonome de Pointe-Noire. À présent que nous avons franchi ce seuil symbolique, notre ambition est de devenir un hub de transbordement pour favoriser l’essor de l’économie nationale et de la sous-région mais aussi un smart port soucieux de l’environnement. »

« Au-delà du cadre fonctionnel, nous avons fait le choix d’étendre nos engagements pour englober toutes les parties prenantes par le biais d’une politique RSE ambitieuse, a ajouté Anthony SAMZUN, Directeur Général Congo Terminal.  En témoigne la création du label Green Terminal par Bolloré Ports, une démarche validée par Bureau Veritas qui a pour ambition de soutenir le développement d’infrastructures portuaires plus respectueuses de l’environnement. ».

Source : Bolloré Transport & Logistics