Deux chasseurs de mines de la Marine nationale française transportés sur leur zone de déploiement en océan Indien

Levée du CMT Sagittaire à  bord du Jumbo Jubilee - © Marine nationale / P.GHIGOU

Bien que cette technique ait déjà été utilisée pour transporter le sous-marin désarmé Ouessant, en octobre 2011, le transport et le déploiement par affrété spécialisé de bâtiments de la marine nationale en service actif est une véritable innovation.

Dépose du CMT Sagittaire sur la plage arrière du Jumbo Jubilee, à côté du CMT Pégase - © Marine nationale / P.GHIGOU

L’intérêt de ce type de transport est de déployer ces bâtiments loin de leur base métropolitaine en optimisant le potentiel matériel et humain sur le transit pour se concentrer sur le cœur opérationnel de la mission : la chasse aux mines.

Dépose du CMT Pégase sur la plage arrière du Jumbo Jubilee - © Marine nationale / P.GHIGOU

En appui de la fonction stratégique connaissance-anticipation, les deux chasseurs de mines, longs de 51.5 mètres et d’un déplacement de 546 tonnes (615 tonnes à pleine charge), sont mobilisés dans le cadre du déploiement bisannuel d’un groupe de guerre des mines en Océan Indien. Ce déploiement permettra de réaliser des levés de fonds dans le golfe arabo-persique, d’assurer des missions de surveillance mais également de mener des actions de coopération avec les marines riveraines et d’approfondir l’interopérabilité avec nos alliés opérant dans la zone. Ce déploiement s’inscrit dans la continuité de l’entrainement interarmées multinational IMCMEX 2012 (USA, Japon, Pays Bas, Grande Bretagne et France) réalisé en septembre 2012 dans le Golfe Arabo-persique, qui avait permis de déployer un officier d’état-major français sur le navire RFA Cardigan Bay (Royal Navy), et une équipe de 9 plongeurs-démineurs avec une infirmière hyperbariste à bord de l’USS Ponce (US Navy).

Source : Marine Nationale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE