Le Président Hollande confirme l’importance pour la France de la dissuasion nucléaire

Le candidat l’avait affirmé pendant la campagne présidentielle. Le Président l’a clairement confirmé. Après avoir été hélitreuillé à bord du SNLE Le terrible, le 4 juillet dernier, au large de la Bretagne, François Hollande a assuré l’importance de la dissuasion nucléaire française. “Par ma présence comme chef des armées, a-t-il déclaré, et au-delà de vous, je confirme l’engagement qui est le notre pour préserver ce qui est un élément esentiel de notre sécurité, c’est à dire la dissuasion“. Le Président de la République a passé trois heures avec l’équipage du Terrible et a assisté, entre autres, à une simulation de lancement de missile. Le même jour, le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, visitait le site de la pyrotechnie proche de la base des SNLE de l’île Longue où sont assemblés les missiles M 45 et les nouveaux missiles M 51 qui équipent Le Terrible. Les SNLE français assurent depuis 40 ans, sans discontinuer, la permanence à la mer de la force de dissuasion française

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE