Médiation américaine en Méditerranée

Dans le différend qui oppose Israël et le Liban au sujet des champs gaziers découverts en Méditerranée, les États-Unis auraient récemment proposé aux deux Etats de leur communiquer la carte des sous-sols marins de la région. Pour le sous-secrétaire d’État adjoint américain à la diplomatie de l’énergie, Amos J.Hochstein, « les États-Unis ont voulu agir comme un médiateur et proposer une délimitation des frontières maritimes qui se fonde sur la loi internationale et les conventions mondiales, en vue d’arriver à un accord entre le Liban, Israël et Chypre autour des zones économiques de chaque pays... ». « Cette carte qui se base sur les recherches d’experts américains, a-t-il expliqué, ne vise pas à délimiter des frontières maritimes, mais tout simplement à proposer un compromis pour départager de façon équitable les eaux internationales et leurs champs gaziers ». A ce jour, les deux gouvernements n’auraient pas répondu à la proposition américaine (Source : Haaretz).

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE