Quatre Grandes écoles françaises se déploient en Australie aux côtés de DCNS

L’ENSTA ParisTech, au nom du Groupe ENSTA, Centrale Nantes, CentraleSupélec et l’École polytechnique se sont constituées en un groupe, le « Groupe des Grandes Écoles pour la Marine Australienne » (GEMA), après la vente par la France de 12 sous-marins Shortfin Barracuda à la marine australienne en décembre dernier. Ce groupe a pour objet de valoriser les relations académiques entre les Grandes Écoles françaises et les universités australiennes. Il permettra notamment de mettre en place une partie des formations et des transferts technologiques prévus dans ce programme.

Le GEMA permettra notamment la mise en place de nouveaux programmes de masters et de doctorats, la formation d’enseignants-chercheurs sur des thématiques spécifiques, la mise en place de programmes de recherche conjoints, l’échange de scientifiques de haut niveau, le financement de travaux de recherche et le financement de bourses d’études et de vie pour les étudiants.

L’Université de Flinders (Adélaïde) a été la première université australienne à signer, mardi 17 janvier, dans les locaux de DCNS à Paris, un accord de coopération avec le GEMA en présence de Madame Susan Close, ministre de l’enseignement supérieur du gouvernement d’Australie Méridionale.

LE FIL INFO DE M&O