Antilles: 8 tonnes de cocaïne interceptées en une semaine par la marine française

Fort-de-France, 29 fév 2024 (AFP) – Les Forces armées aux Antilles (FAA) ont saisi au total 8 tonnes de cocaïne sur trois bateaux distincts en une semaine, soit plus de la moitié de la quantité interceptée par ces militaires français sur toute l’année 2023, a appris l’AFP jeudi de sources concordantes.

Au moins trois tonnes de poudre blanche ont été récupérées le 20 février par l’équipage du Germinal dans l’océan Atlantique, à quelque 3.000 kilomètres des côtes de la Martinique, département français d’outremer et base d’attache de cette frégate des FAA.

Quatre hommes âgés entre 30 et 61 ans – un Sud-Africain, un Russe et deux Britanniques – se trouvaient à bord de cette embarcation, qui battait pavillon panaméen. Ils ont été remis aux forces de police à Fort-de-France lundi dernier, a indiqué une source policière à l’AFP.

Le Panama a abandonné sa compétence juridictionnelle dans cette affaire, ce qui a entraîné la saisine de l’Ofast (office anti-stups) de la Caraïbe, sous l’autorité de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Fort-de-France, selon cette source.

Une autre embarcation transportant trois tonnes de cocaïne a été arraisonnée par l’équipage de la frégate de surveillance dans la même semaine, a indiqué une source proche du dossier, sans préciser la date de cette interception.

Enfin, une tonne supplémentaire environ a été récupérée sur un troisième navire lundi.

Au total, ce sont 8 tonnes de cocaïne qui ont été saisies, a précisé jeudi soir à l’AFP une source proche du dossier.

Cette triple opération effectuée en une semaine représente plus de la moitié des saisies réalisées par les Forces armées aux Antilles l’an dernier: la Marine française a retiré en 2023 plus de 11 tonnes de stupéfiants du marché, dont une saisie record de 3,5 tonnes.

L’acheminement par voie maritime est la principale porte d’entrée de la cocaïne en France, avec 75,4% des quantités saisies en 2022 (84% en 2021), soit 16,3 tonnes.

L’essentiel de la poudre provient des trois grands pays producteurs: Colombie, Pérou, Bolivie.

Les experts estiment à plus de 2.000 tonnes le volume total de cocaïne proposé sur le marché mondial en 2021, dont les deux tiers fournis par la Colombie.

Comme 90% du commerce mondial, l’essentiel de la cocaïne traverse l’Atlantique dans des conteneurs maritimes, dissimulée dans des cargaisons parfaitement légales au départ des ports d’Amérique du Sud, Santos au Brésil et Guayaquil en Equateur en tête.

Plus de la moitié (55%) de la poudre blanche saisie en France en 2022 provenait des Antilles et de Guyane, zone de transit avant d’arriver en métropole. D’autres cargaisons voyagent par l’Afrique de l’Ouest avant de remonter vers l’Europe.

Le trafic offre une rentabilité sans pareil: le kilo acheté 1.000 dollars en Amérique du Sud est vendu autour de 35.000 euros en Europe. L’Office de police européen (Europol) évalue aujourd’hui le marché annuel de la vente au détail de cocaïne entre 7,6 et 10,5 milliards d’euros.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE