Coke sous la coque: à La Rochelle, une saisie pas banale

Paris, 2 juin 2022 (AFP) – Plus de 120 kilos de cocaïne, cachés par 12 mètres de fond sous la coque d’un cargo: les douaniers du port de La Rochelle ont réalisé une saisie surprenante fin mai, qui illustre l’inventivité des trafiquants.

La drogue se trouvait dans trois sacs en « néoprène étanche », dissimulés dans l’une des cavités de prise d’eau intégrées à la coque pour le refroidissement du moteur, a expliqué la direction générale des douanes dans un communiqué.

Le navire de 196 mètres, un cargo venu du Brésil, battant pavillon du Liberia et piloté par un équipage chinois, a livré ses secrets le 24 mai grâce à une inspection des plongeurs des douanes: 124 kilos de poudre blanche, d’une valeur de 7,5 millions d’euros en cas de revente au détail.

Lors de leur inspection, les plongeurs des douanes « ont remarqué une sangle qui ressortait de la grille fermant l’accès de prise d’eau », trahissant la présence de la marchandise, a rapporté à l’AFP Arnaud Picard, le directeur adjoint des garde-côtes douaniers pour la Manche, la Mer du Nord et la façade Atlantique.

Dissimuler de la cocaïne dans une cache immergée sous un bateau est selon lui une pratique assez connue des services anti-drogues internationaux, notamment en Belgique et aux Pays-Bas qui comptent les plus grands ports d’Europe.

« Sur les côtes françaises, c’est plus rare, et sur la côte Atlantique, c’est quasiment inédit », a-t-il observé. « On avait eu quelques cas en Mer du Nord, à Dunkerque en 2011 et Boulogne-sur-Mer en 2015 ».

« L’inventivité des réseaux criminels pour déjouer notre vigilance est sans limite », a-t-il ajouté. « Ca nous conforte dans le fait d’avoir des plongeurs au sein des douanes, il est important de conserver cette compétence. »

Les méthodes des trafiquants vont aujourd’hui bien au-delà du simple transport par conteneurs. En 2021 et 2019, les autorités espagnoles ont saisi des « narco sous-marins », des submersibles spécialement fabriqués pour transporter de la cocaïne sous les radars.

En France, les douanes ont réalisé une année record en 2021, avec 18,62 tonnes de cocaïne saisies, soit plus du double de l’année précédente.

Ces succès de la lutte anti-drogue ne semblent toutefois pas mettre en difficulté les trafiquants, qui continuent d’écouler un produit très pur, sans augmenter les prix.

Depuis 10 ans, le taux de pureté de la cocaïne observé en France a bondi de 45,8 à 63,5%, selon les dernières données de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT). Le prix du gramme au détail a lui baissé, à 66 euros en 2021, contre 70 en 2018.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.