Coronavirus: des migrants en quarantaine sur un navire italien

« Afin d’assurer le respect des mesures de surveillance sanitaire en quarantaine adoptées pour lutter contre la propagation du Covid-19 et dans l’impossibilité d’indiquer un port sûr, les personnes à bord de l’Alan Kurdi passeront la période de quarantaine sur un navire désigné par le ministère des Transports », indique un communiqué du ministère.

« Le transfert des passagers » de l’Alan Kurdi sur le navire italien « aura lieu demain (vendredi, ndlr) dans la matinée », selon la même source, le temps que la Croix-Rouge italienne, qui gère l’opération, « ait achevé les préparatifs ».

Le communiqué ajoute, sans plus de détails, que « trois migrants à bord de l’Alan Kurdi ont été transportés pour des motifs sanitaires dans le port de Palerme » en Sicile, mercredi soir.

Le navire Alan Kurdi de l’ONG humanitaire allemande Sea Eye, qui se trouve à proximité de Palerme dans les eaux italiennes, avait secouru il y a dix jours 150 personnes en détresse au cours de deux opérations en Méditerranée.

L’ONG avait alors indiqué tabler sur « de grosses difficultés » pour trouver un port sûr en raison de la pandémie qui frappe l’Europe, tout particulièrement l’Italie où débarquent généralement les migrants.

La Libye, tout comme l’Italie et Malte, ont déclaré leurs propres ports comme non sûrs pour le débarquement des personnes sauvées en mer, dont la prise en charge est actuellement rendue d’autant plus compliquée avec le nouveau coronavirus.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE