Dépôt de bilan pour les Chantiers Baudet de Saint-Nazaire (80 salariés)

Les Chantiers Baudet, placés en redressement judiciaire en février 2012, avaient été repris en avril de la même année par la société d’investissement française IPE (Investors in private equity).

“Nous savions les chantiers Baudet dans une situation très fragile”, a affirmé dans un communiqué Christophe Clergeau, vice-président du conseil régional chargé de l’économie et de l’innovation.

“Ils ont subi, comme l’ensemble des sous-traitants de la navale, la baisse d’activité actuelle des chantiers STX, sans parvenir à s’inscrire sur de nouveaux marchés, tels l’aménagement de boutiques ou d’hôtels de luxe”, a-t-il expliqué, en soulignant que la région travaillerait “sur les conditions de reprise” des chantiers “dans une perspective industrielle durable”.

Ni la société ni son actionnaire n’étaient joignables pour commenter ces informations.

am/bar/ct/az

STX OFFSHORE & SHIPBUILDING