Des villes russes d’Extrême-Orient en “alerte” face à un possible risque de tsunami

Moscou, 1 jan 2024 (AFP) – Des villes de l’Extrême-Orient russe, dont Vladivostok, ont émis lundi une “alerte” sur un possible risque de tsunami, sans pour autant procéder à des évacuations à ce stade, après une série de puissants séismes au Japon.

“Les parties côtières de la côte ouest de Sakhaline pourraient être affectées par des vagues de tsunami”, a indiqué sur Telegram le ministère russe des Situations d’urgence, tout en précisant qu’à l’heure actuelle, la taille de la vague attendue ne dépasse pas 50 cm.

“Cette hauteur de vague ne constitue pas une menace pour la vie de la population”, a encore indiqué le ministère, appelant les quelque 445.000 habitants de cette grande île située au Nord-Ouest du Japon à “rester calmes”.

Les autorités de Vladivostok, grande ville de 600.000 habitants, ont recommandé aux pêcheurs de rentrer au port. Elles ont dit s’attendre à une vague de 300 cm.

De puissants séismes ont frappé lundi le centre du Japon, poussant les autorités à déclencher une alerte au tsunami et à ordonner à la population de la zone concernée de se réfugier sur les hauteurs.

Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, le Japon est l’un des pays où les séismes sont les plus fréquents au monde.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE