Chronique navale du 1er janvier

 

 

1er janvier 1751 : Mort de Robert Maynard, lieutenant de la Royal Navy et capitaine du HMS Pearl

Il est célèbre pour avoir vaincu le pirate Barbe Noire au cours de la bataille de l’île d’Ocracoke, le .


1er janvier 1852 : Naissance de Joseph-Elzéar Bernier, navigateur et explorateur québécois

Le , il a déposé une plaque sur l’île de Melville proclamant la souveraineté du Canada sur les îles de l’Arctique. Entre 1906 et 1925, il a fait 12 expéditions dans l’Arctique et y a passé 8 hivers.


Le 1er, la Compagnie des Indes orientales est dissoute au nom du Parlement du Royaume-Uni (East India Stock Dividend Redemption Act 1873).

La Compagnie britannique des Indes orientales (d’abord anglaise, sous le nom de East India Company, EIC, puis britannique sous le nom de British East India Company, BEIC) a été créée le  par une charte royale de la reine Élisabeth Ire d’Angleterre lui conférant pour 20 ans le monopole du commerce dans l’océan Indien.

Première des compagnies européennes fondées au XVIIe siècle pour conquérir « les Indes » et dominer les flux commerciaux avec l’Asie, elle trouve sa place face à la compagnie néerlandaise des Indes orientales, la célèbre VOC, et prend l’avantage sur la Compagnie française des Indes orientales qu’elle conduit à la ruine en conquérant toutes ses possessions en Inde, tout en survivant à une grave crise financière. Elle marque profondément la création du futur Empire britannique.

Elle devient l’entreprise commerciale la plus puissante de son époque et acquiert des fonctions militaires et administratives régaliennes dans l’administration de l’immense territoire indien. Heurtée de plein fouet par l’évolution économique et politique du XIXe siècle, elle décline progressivement, puis disparaît en 1858 après la révolte des cipayes.

Depuis ses quartiers généraux de Londres, son influence s’est étendue à tous les continents : elle a, entre autres, présidé à la création des Indes britanniques et du Raj, fondé Hong Kong et Singapour, répandu la culture du thé en Inde et l’usage de l’opium en Chine, retenu Napoléon captif à Sainte-Hélène, et s’est trouvée directement impliquée dans la Boston Tea Party qui servit de déclenchement à la Guerre d’indépendance des États-Unis.


1er janvier 1880 : le Français Ferdinand de Lesseps entame la construction du canal de Panama.

Le projet rencontre aussitôt l’opposition des États-Unis ; le président Rutherford Birchard Hayes rend public son désaccord concernant le contrat franco-colombien : « Notre intérêt commercial est supérieur à celui de tous les autres pays, de même que les relations du canal avec notre pouvoir et notre prospérité en tant que Nation. (…) Les États-Unis ont le droit et le devoir d’affirmer et de maintenir leur autorité d’intervention sur n’importe quel canal interocéanique qui traverse l’isthme ».


1er janvier 2001 : première liaison maritime directe entre Taïwan et la République populaire de Chine depuis 51 ans.