Deux corps repêchés dans le port de Cherbourg, hypothèse accidentelle privilégiée

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux hommes faisaient partie de l’équipage d’un chalutier immatriculé à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le Maïlys Charlie, à quai à Cherbourg depuis dimanche.

“L’hypothèse accidentelle est très largement privilégiée dans cette affaire (…) Il n’y a aucune trace suspecte ou de violence” sur les corps, a indiqué lundi soir à l’AFP le procureur de la République de Cherbourg Eric Bouillard, après un premier examen des corps.

Des analyses plus approfondies devraient permettre d’en savoir plus sur les causes du drame dans les jours qui viennent, selon le parquet.

La question est notamment de savoir si l’alcool a joué un rôle, puisque deux autres membres d’équipage entendus lundi matin étaient encore en état d’ébriété, selon la même source.

C’est un témoin qui a aperçu vers 06H45 un corps flottant dans le port et les secours ont ensuite trouvé un second corps peu après 8H00, selon le parquet.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE