Engie remporte un projet éolien en mer flottant au large de la Californie

Paris, 8 déc 2022 (AFP) – Le groupe français Engie a remporté aux enchères, avec sa filiale Ocean Winds, un projet de parc éolien maritime flottant d’une puissance allant jusqu’à 2 gigawatts (GW), au large de la Californie, équivalent à l’alimentation électrique de 900.000 foyers, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Ocean Winds, filiale détenue à parts égales avec la société EDP Renewables, s’est vu attribuer le projet par le Bureau fédéral américain de l’administration de l’énergie dans les océans (BOEM), à l’issue d’un processus d’enchères présenté dans le communiqué comme “une première pour de l’éolien en mer flottant aux Etats-Unis”.

Les droits obtenus portent sur une zone de 325 km2 à Morro Bay, au large des côtes du centre de la Californie, selon le communiqué. Le champ sera situé loin des côtes –à 90 km environ– et très en profondeur –plus de 500 mètres– dans l’océan Pacifique.

Quatre autres lots ont été attribués à d’autres sociétés (RWE Offshore Wind Holdings, California North Floating, Equinor Wind US et Invenergy California Offshore), selon le BOEM.

Au total, l’administration fédérale américaine proposait aux enchères cinq lots pour une production d’électricité attendue de 4,6 GW et une capacité de desserte électrique plus d’1,5 million de foyers.

Engie a précisé qu’Ocean Winds avait comme partenaire l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Canada Pension Plan Investment Board), et le lot remporté avec ses partenaires par la filiale d’Engie a été vendu 150 milliards de dollars, selon le BOEM.

L’éolien en mer flottant est une technologie dont les coûts restent encore proportionnellement élevés même s’ils commencent à baisser et que la taille des champs commence à augmenter, a souligné Sergio Val, directeur général Engie Renouvelables en Europe, administrateur d’Ocean Winds.

Le secteur compte encore peu de concurrents — seulement sept entreprises ont participé aux enchères en Californie– mais il a l’avantage de proposer une “énergie renouvelable avec une faible intermittence”, a mis en avant M. Val lors d’un point presse téléphonique.

Engie revendique pour sa part dix ans d’expérience et divers projets ou réalisations dans le monde, en Ecosse, en Corée du Sud, au Portugal ou en France à titre pilote à Leucate dans le golfe du Lyon.

Avec le projet californien Golden State Wind et deux autres sur la côte Est, Mayflower Wind avec la Shell et Bluepoint Wind au large de New York et du New Jersey, Ocean Winds comptera désormais près de 6 gigawatts (GW) d’éolien flottant en développement en Amérique du Nord, rappelle Engie.

Le groupe français est également implanté dans l’éolien terrestre et le solaire en Amérique du Nord, avec plus de 4,5 GW de projets en opération et en construction, ainsi que 12 GW de projets solaires et de stockage par batterie acquis par le groupe en 2022.

Engie, ex-GDF-Suez, est le fournisseur historique de gaz en France, où il est également premier développeur d’énergies renouvelables.

clr/ys/clc

ENGIE

EDP RENOVAVEIS

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE