France/Tempête Eléanor: des vols et traversées maritimes annulés en Corse

En raison de la tempête Eléanor, la compagnie maritime Corsica Linea a également annoncé l’annulation des traversées Marseille-Ile-Rousse (Haute-Corse) les 3 et 4 janvier. “Des solutions de substitution sont proposées à nos passagers” au départ d’Ajaccio ou Porto-Vecchio en Corse du Sud, a précisé Corsica Linea dans un communiqué.

Toutes les traversées de bateaux au départ et à l’arrivée du port de Bastia ont aussi été annulées, a annoncé la capitainerie du port de Bastia.

Les mauvaises conditions météorologiques affectent par ailleurs la lutte contre l’incendie qui s’est déclaré mardi en Haute-Corse à Sant’Andrea di Cotone. Le feu, qui a brûlé 250 hectares, se dirigeait vers Cervione. Aucun avion ne peut voler en raison du vent. Vingt-trois largages avaient été effectués par les Canadair mercredi matin avant l’arrivée de l’épisode de vent violent et l’interruption des vols.

Mercredi soir, le Préfet de Haute-Corse a décidé d’activer le centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations des différents services de secours.

Par ailleurs, la dégradation des conditions météorologiques a engendré des incidents sur le réseau électrique, provoquant coupures d’électricité pour 10.000 clients. A 18H00, 3.000 personnes étaient réalimentées, a indiqué EDF.

7 000 foyers restaient privés d’électricité principalement en région Bastiaise, en Plaine Orientale et dans l’Extrême-sud.

Le plus fort de la tempête est attendu à partir de 19H00. En soirée, les vents resteront violents et s’étendront à une grande partie nord et est de l’île, a prévu Météo France. Les rafales pourraient atteindre 180 à 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro, 160 km/h sur la Balagne, la région bastiaise, les hauteurs de l’île et la côte orientale.

Les vents baisseront d’intensité en deuxième partie de la nuit de mercredi à jeudi, selon Météo France.

Dans les Alpes-maritimes, les pompiers ont procédé à une vingtaine d’opérations liées aux intempéries, et la préfecture a activé, dans l’après-midi, son centre opérationnel départemental (COD), qui devait rester activé jusqu’à ce mercredi soir.