Fusillade de Washington: Obama à une cérémonie dimanche

M. Obama avait dénoncé un “acte lâche” et décrété la mise en berne de tous les drapeaux américains sur les bâtiments publics jusqu’à vendredi soir, après cette fusillade qui a coûté la vie à 12 personnes, outre le tireur, dans le quartier “Navy Yard” du sud-est de la capitale fédérale.

“Pour rendre hommage aux victimes de l’affreuse fusillade du Navy Yard de Washington, le président assistera à une cérémonie commémorative dimanche”, a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

M. Carney n’a pas précisé où cette cérémonie se déroulerait. “Le président souhaitera exprimer le chagrin pour la mort de ces victimes innocentes et partager la douleur du pays après une nouvelle fusillade de masse insensée”, a-t-il indiqué.

De son côté, le bureau du vice-président Biden a révélé mercredi soir que le numéro deux de l’exécutif s’était rendu au chevet de blessés.

“Le vice-président Biden est arrivé au centre hospitalier de Washington pour rendre visite aux patients blessés lundi au Navy Yard”, ont précisé ses collaborateurs sur son compte officiel Twitter.

Mardi, M. Obama a appelé le Congrès à ranimer le projet de réforme des lois encadrant la circulation des armes à feu, lancé après la tuerie d’écoliers à Newtown (Connecticut, nord-est) en décembre mais enterré en avril après un vote du Sénat.