Gabon: au moins six morts dans le naufrage d’une pirogue de clandestins au large de Libreville

L’embarcation, qui transportait 59 passagers, avait “appareillé du port de Calabar (sud-est du Nigeria) lundi pour rejoindre le Gabon”, selon l’Union.

“Il y a eu 23 rescapés après l’accident de la pirogue”, a déclaré un secouriste cité par le journal, précisant qu’ils s’agissait de Nigérians, de Béninois et de Burkinabè.

Les corps de six personnes ont été retrouvés échoués sur les plages au sud de Libreville. Les recherches se poursuivaient jeudi soir pour tenter de retrouver d’autres victimes.

“Nous avons survécu parce que nous nous sommes accrochés à tout ce qui flottait notamment des bidons”, a déclaré un rescapé au quotidien.

Pays producteur de pétrole au niveau de vie élevé, le Gabon, petit pays de 1,5 millions d’habitants, attire beaucoup de main-d’oeuvre étrangère souvent non qualifiée. Une grande part de cette population vit dans la clandestinité.

Ils gagnent le Gabon par la route en passant par le Cameroun mais aussi souvent par la mer en partant du Nigeria ou du Bénin pour rallier Libreville.

Les pirogues les transportant sont souvent surchargées. Le 21 mars, un drame similaire avait fait une trentaine de morts au large de la capitale gabonaise.