Grand carénage pour le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Vigilant

Brest, 19 jan 2024 (AFP) – Le Vigilant, l’un des quatre sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) français, a rejoint la base navale de Brest pour un vaste programme d’entretien de 30 mois, ont annoncé vendredi le ministère des Armées et Naval Group.

Ce “chantier de maintenance d’envergure (…) permettra de renouveler le potentiel opérationnel du Vigilant pour les 10 prochaines années”, soulignent-ils dans un communiqué commun.

Baptisée IPER (indisponibilité périodique pour entretien et réparation), cette opération de maintenance “durera environ 30 mois, soit 4 millions d’heures de travail nécessaires à la réalisation des travaux. Au plus fort de l’activité, au bassin 8 de la base navale de Brest, environ 1.000 personnes seront mobilisées”, selon la même source.

Il s’agit notamment “d’effectuer des travaux de maintenance préventive et corrective” liés “à l’énergie et à la propulsion, à la sécurité plongée, aux systèmes de conduite et d’exploitation ou encore à l’amélioration du confort de la vie à bord”.

La coque, les structures et le système d’armes de dissuasion doivent également être entretenus.

Tous les dix ans, les SNLE doivent passer par une phase d’IPER, “dans le but d’assurer leur longévité et de leur permettre de conserver durablement la crédibilité technologique nécessaire à la posture de dissuasion nucléaire française”, selon le communiqué.

Longs de 138 m pour 12,5 m de large, et 14.200 tonnes en plongée, les quatre SNLE français sont dotés de 16 missiles avec plusieurs têtes nucléaires. Indétectables, ils patrouillent à tour de rôle pour assurer la permanence de la dissuasion nucléaire.

Basés à l’Ile Longue, dans la rade de Brest, ces quatre sous-marins, Le Triomphant, Le Téméraire, Le Vigilant et Le Terrible, ont été mis en service entre 1997 et 2010 et sont regroupés au sein de la Force océanique stratégique (FOST). Le Vigilant a été mis en service en novembre 2004.

Au moins un SNLE est en permanence à la mer.

aag/mas/or

NAVAL GROUP

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE