Guantanamo: comparution du cerveau présumé de l’attentat contre l’USS Cole

Le Saoudien Abd-Al-Rahim Nachiri, qui encourt la peine de mort, est apparu vêtu d’une combinaison blanche recouverte en partie d’une veste grise.

Il est poursuivi pour les attentats contre l’USS Cole qui avait fait 17 morts en 2000 et contre le pétrolier français MV Limburg qui avait fait un mort en 2002.

L’audience a débuté par l’examen d’une requête de la défense réclamant que le juge militaire qui préside également la procédure contre les accusés du 11-Septembre se récuse.

Les avocats de M. Nachiri estiment qu’il y a un conflit d’intérêt juridique et financier, qui empêche le juge de prendre une décision qui déplaise à la bureaucratie militaire sous peine d’être suspendu.

Le juge Pohl est le seul juge exerçant actuellement à Guantanamo et s’est auto-désigné dans les procédures contre M. Nachiri et contre les cinq accusés des attentats du 11-Septembre.

Au cours de cette audience, prévue pour durer jusqu’à jeudi soir, le juge doit également se pencher sur une requête de 14 médias qui refusent que les conditions d’arrestation et de détention de M. Nachiri soient examinées à huis clos comme c’est prévu. La défense a déposé deux requêtes encore sous scellé consacrées notamment aux mauvais traitements qu’aurait subi M. Nachiri lors de sa détention dans une prison secrète de la CIA.

Le procès de M. Nachiri devrait s’ouvrir au plus tôt en novembre, ce sera alors le premier à se tenir à Guantanamo depuis la réforme des tribunaux militaires d’exception par l’administration Obama en 2009.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE