Hollande promet de défendre les intérêts de Saint-Pierre-et-Miquelon

Le chef de l’Etat a reçu mercredi soir à l’Elysée les deux parlementaires de Saint-Pierre-et-Miquelon, Karine Claireaux, sénatrice-maire PS de Saint-Pierre, et la députée PRG Annick Girardin.

Dans un communiqué diffusé jeudi, l’Elysée a souligné que le président Hollande leur avait “rappelé que la France défendrait les intérêts de l’archipel concernant l’extension du plateau continental au large de Saint-Pierre-et-Miquelon”.

M. Hollande leur “a confirmé l’intention de la France, à cet effet, de déposer un dossier devant la Commission des limites du plateau continental”.

Au cours de l’entretien, le président de la République a “pris connaissance également des projets portés par les parlementaires pour le développement de l’archipel, en particulier en matière portuaire”, a ajouté l’Elysée.

L’extension du plateau continental autour de Saint-Pierre-et-Miquelon, potentiellement riche en hydrocarbures, est un sujet de différend entre Paris et Ottawa.