Italie: près de 440 migrants africains accostent à Lampedusa (agence)

Les bateaux ont été interceptés par les garde-côtes italiens dans la nuit, en pleine mer au sud de l’île rocheuse, plus proche de l’Afrique que des côtes italiennes.

Le premier bateau transportait 218 migrants originaires d’Afrique sub-saharienne, dont sept femmes. Le second bateau, d’une vingtaine de mètres de long, transportait environ 220 personnes dont 20 femmes, selon Ansa, qui cite les garde-côtes.

La plupart des bateaux accostant à Lampedusa arrivent de Lybie.

Les migrants sont généralement emmenés dans un petit établissement de l’île avant d’être envoyés dans d’autres régions d’Italie dans des centres pour demandeurs d’asile et migrants sans papiers.

L’ONG Save the Children a affirmé jeudi que la situation était “chaotique”, 722 migrants étant toujours retenus sur l’île, dont 102 femmes et 15 mineurs non-accompagnés. Elle a appelé le gouvernement à les transférer dans des locaux offrant de meilleures conditions.

Des dizaines de milliers de migrants ont accosté sur les côtes italiennes l’an dernier après les révoltes du Printemps arabe. Des milliers d’autres ont suivi cette année malgré les appels de l’Italie à un contrôle accru de leurs frontières maritimes par la Tunisie et la Lybie.

Des centaines d’entre eux sont morts au cours des deux dernières années dans la périlleuse traversée de la mer Méditerranée. Leurs canots pneumatiques et autres bateaux de pêche, surpeuplés, chavirent ou coulent par temps mauvais, ou sont envoyés à la dérive après la défaillance du moteur.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE