Kuehne+Nagel rachète le norvégien Salmosped

Zurich, 9 juil 2021 (AFP) – Le groupe suisse de logistique Kuehne+Nagel se renforce dans le transport de biens périssables avec le rachat du norvégien Salmosped, spécialisé dans le fret pour le saumon et produits de la mer, a-t-il annoncé vendredi.

Kuehne+Nagel a signé un accord pour racheter 100% des parts de cette entreprise basée à Oslo, a-t-il indiqué dans un communiqué, sans dévoiler le montant de la transaction.

L’an passé, Salmosped a généré un chiffre d’affaires équivalent à 118 millions de francs suisses (108 millions d’euros) et a acheminé environ 63.000 tonnes de produits, a-t-il précisé, les exportations de saumon étant “restées solides” malgré la crise sanitaire.

Ce rachat va lui permettre de renforcer son réseau dans les biens périssables qui s’appuie sur 70 centres au niveau mondial, complétant en particulier ses activités dans les produits de la mer à Halifax, Vancouver, Londres et Santiago de Chile.

“La logistique pour les biens périssables est un fort moteur de croissance pour Kuehne+Nagel”, a déclaré Dennis Verkooy, vice-président des activités de biens périssables du groupe, cité dans le communiqué.

“Si nous sommes présent dans les produits de la mer en Norvège depuis de nombreuses années, cette acquisition aujourd’hui renforce notre empreinte dans les exportations par fret aérien depuis cet important pays pour les produits de la mer”, a-t-il ajouté.

Face à la pression sur les prix dans le fret maritime et aérien au lendemain de la crise financière de 2007-2008, le groupe suisse avait le choix de se recentrer sur les segments à plus forte valeur ajoutée dans la logistique, et ainsi à plus fortes marges, tels que le transport de produits pharmaceutiques, de composants industriels ou encore les biens périssables.

Kuehne+Nagel avait renforcé ce segment notamment par le biais d’acquisitions ciblées, notamment en annonçant coup sur coup le rachat de l’américain Commodity Forwarders Inc (CFI) et l’entreprise Trillvane Ltd au Kenya en 2017.

Le rachat de Salmosped rachat devra au préalable être approuvé par les autorités de la concurrence.

noo/spi

CFI – COMPAGNIE FONCIERE INTERNATIONALE

LE FIL INFO DE M&O