La Martinique soutenue par des Etats antillais dans sa quête d’autonomie

Fort-de-France, 16 fév 2024 (AFP) – La Martinique a reçu le soutien de l’Organisation des Etats de la Caraïbe orientale (OECO) dans sa demande d’autonomie vis-à-vis de la France, un appui qualifié vendredi de « fondamental » par le président de la collectivité ultra-marine française.

L’OECO « soutient pleinement la mise en place d’un pouvoir normatif autonome » en Martinique, indique une déclaration commune des chefs d’Etat de cette organisation, publiée dans le cadre de la 74e réunion de son Autorité, qui s’est achevée jeudi à Saint-Kitts.

Cette organisation internationale regroupe, dans l’arc des « Petites Antilles », sept Etats membres de plein droit (Antigua & Barbuda, la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines) et quatre membres associés (Îles Vierges britanniques, Anguilla, Martinique, Guadeloupe).

« Cette évolution vers l’autonomie et l’intégration est vitale pour l’avenir de la Martinique et de la région », ont souligné les chefs d’Etat membres de l’OECO, mettant en avant « une évolution (des) capacités d’action en termes de commerce, de connectivité, de résilience au changement climatique et de politique énergétique en particulier ».

« Cette position des Etats indépendants à proximité de la Martinique est fondamentale pour nous », a commenté auprès de l’AFP Serge Letchimy, président du conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique, en déplacement à Saint-Kitts.

Le chef de l’exécutif martiniquais aspire à une meilleure intégration de son territoire d’environ 375.000 habitants au sein de l’OECO, dont l’île est membre associée depuis 2015.

« De par notre statut, nous ne pouvons pas être membre de plein droit », a-t-il déploré, plaidant pour la participation de la Martinique à deux unions économiques, « l’Union européenne et l’OECO ».

Depuis l' »appel de Fort-de-France » lancé en mai 2022, Serge Letchimy multiplie les appels du pied à ses possibles partenaires régionaux dans ses demandes d’autonomie vis-à-vis de la France, « sans sortir du cadre de la République ».

L’intégration juridique de la Martinique au sein de la Caricom (Communauté de la Caraïbe) doit ainsi être entérinée à la fin du mois de février.

En novembre dernier, le Congrès des élus de Martinique, boudé par deux partis d’opposition, s’est prononcé en faveur de l’ajout d’un alinéa à l’article 73 de la Constitution « pour aller vers plus de différenciation ».

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE