Le Mexique en alerte après l’arrestation du chef des Zetas

Le travail effectué par la Marine militaire en coordination avec d’autres forces de sécurité “nous permet d’avoir des informations sur de possibles mouvements d’autres de ses complices et nous sommes en alerte”, a dit le porte-parole du gouvernement sur les questions de sécurité, Eduardo Sánchez, sur la chaîne Televisa.

Le porte-parole a indiqué que Treviño, alias “Z-40”, était pour le moment interrogé dans les locaux de la police judiciaire, “qui a 72 heures pour déterminer sa situation juridique”.

Treviño est l’objet de sept mandats d’arrêt, il est impliqué dans une douzaine d’enquêtes sur des actes criminels. Il transportait deux millions de dollars en espèces, huit armes à feu et quelque 500 cartouches.

“Les informations que nous avions depuis quelques semaines étaient que cette personne avait soin de maintenir un profil bas. Il ne se déplaçait qu’à l’aube, avec des mouvements très réduits compte tenu de l’importance des forces de sécurité qui avaient été déployées dans son environnement”, a indiqué M. Sanchez.

Treviño a été arrêté lundi à l’aube, avec deux complices, alors qu’il se déplaçait dans une camionnette sur un chemin de terre, non loin de Nuevo Laredo, ville fontalière des États-Unis, au nord-est du Mexique.

La capture de Treviño a fait l’objet de félicitations de la part de la DEA, l’agence anti-drogue des États-Unis.