Le président Petro veut rapatrier les morts colombiens du canal de Panama

Bogotá, 21 mai 2024 (AFP) – Le président de la Colombie, Gustavo Petro, a annoncé mardi qu’il chercherait un accord avec le nouveau président panaméen pour retrouver les travailleurs colombiens morts lors de la construction du canal de Panama, entre les XIXe et XXe siècles.

« Avec le nouveau président (José Raul Mulino), nous devons conclure des accords pour récupérer ces corps et l’histoire de la Colombie elle-même », a déclaré M. Petro lors de la cérémonie d’investiture de son nouveau ministre des Affaires étrangères, Luis Gilberto Murillo.

Le dirigeant de gauche a chargé M. Murillo de coordonner avec le nouvel exécutif panaméen, qui prendra ses fonctions le 1er juillet, les mécanismes permettant de retrouver et d’exhumer les dépouilles des travailleurs qui ont participé aux travaux de cette route stratégique du commerce mondial, inaugurée en 1914.

M. Petro n’a pas précisé combien de Colombiens sont enterrés dans la zone du canal de Panama selon lui. Des travailleurs d’une quarantaine de nationalités, notamment des Chinois, des Américains et des Afro-Antillais, ont participé à la construction du chenal, long de 80 km et reliant l’océan Atlantique à l’océan Pacifique.

Le Français Ferdinand de Lesseps – constructeur du canal de Suez – a commencé les travaux en 1881, mais ils ont échoué en raison de problèmes techniques et financiers, de maladies (paludisme, fièvres) et d’autres accidents qui ont coûté la vie à quelque 22.000 personnes.

Les Etats-Unis ont alors pris le contrôle du futur canal et d’une zone de 1.380 km2 où ils ont établi une enclave autonome. Sous l’administration américaine des travaux, quelque 5.000 travailleurs sont morts.

Le président Petro a souhaité également que soient retrouvées les tombes des politiciens libéraux tués pendant la guerre dite des Mille jours (1899-1902) et enterrés dans l’actuelle province panaméenne de Bocas del Toro, à l’époque possession de la Colombie où libéraux et conservateurs s’opposaient alors frontalement.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE